Corsica made: la Corse vous invite à bousculer vos sens.

Nous vous avons parlé il y a quelques jours du nouveau site internet de l'Agence du Tourisme Corse en rapport avec le lancement de Corsica Made.

Voici deux captures d'écran de Corsica Made, deux magnifiques images qui méritent plus que jamais que nous en parlions.

Corte, le cœur et l'âme de la Corse.

Corsica Made
Cette photo nous a fait chaud au coeur. Pourquoi ? Imaginez que celui qui écrit ces lignes vient de Corte... Imaginez maintenant que cette petite boutique d'alimentation existe à Corte d'aussi loin qu'il puisse se souvenir... et qu'il y a passé toute son enfance à y acheter des bonbons avec les centimes économisés... voilà, vous avez le tableau.

Gérée par une famille depuis toujours, ce petit magasin mérite vraiment d'être affiché comme représentatif de la Corse du centre. Si vous allez à Corte, ne manquez pas de visiter la haute ville (citadelle de Corte, musée de la Corse...) et, au détour d'une rue, vous trouverez la boutique. On vous invitera à entrer, avec un sourire réel, franc et direct. On vous proposera de gouter un ou deux produits locaux... pour ensuite échanger avec vous sur votre région d'origine, les vacances, la famille... une rencontre humaine qui restera gravée dans votre mémoire, acte d'achat ou pas !

Les oursins, un petit bonheur gustatif à partager entre amis.
corsica made
Cette photo aussi, il faut le dire, c'est du lourd. Du très lourd. Comme nous l'explique Wikipedia, les échinidés ou échinides (surnommés oursins, hérissons de mer ou châtaignes de mer) sont des organismes marins portant des piquants (non des épines) sur la totalité du corps. En Corse, c'est une culture l'Oursin. Oui monsieur, oui madame. C'est du bonheur avec des piquants. On le découvre généralement très jeune, on apprend à l'apprécier... pour mieux le déguster avec un petit verre de vin blanc plus tard.

Les oursinades en Corse sont maintenant un rendez-vous inter-générationnel classique, un moment où la famille se retrouve, des plus jeunes aux plus vieux, pour partager ce plaisir unique... Le corail (intérieur de l'oursin) est consommé cru, parfois accompagné d'une toute petite goutte de jus de citron et d'une tartine de beurre salé ou non. En fin de cuisson vous pouvez aussi le rajouter dans une soupe de poisson (que du bonheur !), une petite sauce à la crème ou simplement sur des œufs à la coque...