CORTE, "CŒUR DE LA CORSE"

C’est à mi-chemin entre Bastia et Ajaccio, en plein cœur du Parc Naturel Régional de Corse que s’érige Corte sur son promontoire rocheux. Capitale historique de la Corse  au XVIIIème siècle, Corte regorge de nombreux secrets historiques et naturels… Quoi de mieux qu’une escale à Corte pour découvrir l’intérieur de l’île, ses reliefs montagneux et son histoire ?  Zoom sur le « cœur de la Corse ».
Encore plus de photos et plus d'infos sur Corte sur Corte - Villages de Corse 


Corte, terre d’histoire.


Le musée de la Corse

Intégré à la citadelle de Corte, c’est dans la « caserne serrurier », ancien hôpital militaire datant de 1848, que sont abritées les collections du musée. Ce musée évoque la Corse traditionnelle (société, culture et économie). On comprend, à travers les différentes galeries (Galerie Doazan et Galerie du « Musée en train de se faire »), l’Histoire de la Corse jusqu’à la « Corse contemporaine ». Découvrez également un espace dédié aux expositions temporaires. Cet espace vient compléter les galeries permanentes. Profitez de votre passage au musée de la Corse pour visiter l’emblématique Citadelle de Corte, classé Monument Historique en 1977. 

La Citadelle de Corte

La Citadelle de Corte surnommée « nid d’aigle » fût construite au XVème siècle par le comte et vice-roi corse Vincent Vincentello pour résister aux attaques de la République de Gênes. C’est au XVIIIème siècle et plus précisément en 1769 que la citadelle actuelle a pris forme. C’est en fait, suite à la défaite des troupes corses face aux troupes de Louis XV lors de la bataille de Ponte-Novo du 9 mai que les fortifications de Corte ont été accentuées et par conséquent sa Citadelle. La Citadelle de Corte est la seule de toute l’île à avoir été édifiée à l’intérieur des terres. 


À voir également...

Vous pouvez aussi, après avoir grimpé de nombreuses marches, depuis le Belvédère, observer un magnifique panorama sur les toits de la ville, les vallées de la Restonica et du Tavignanu.  On vous invite d’ailleurs, depuis ce point de vue, à prendre le cliché le plus emblématique de la Citadelle. Sur le chemin du retour, prenez le temps de vous arrêter sur la place Gaffory et de vous imprégner  de son ambiance conviviale. Accordez vous une pause en terrasse et observez… Non loin de là, une façade classée à présent « Monument Historique » affiche des impacts de balles qui ont été tirées en 1750 lors du siège de Corte. Enfin, n’hésitez pas à déambuler simplement dans les pittoresques ruelles cortenaises. 

Corte, terrain de jeu.



Corte et ses alentours s’apparentent à un véritable terrain de jeu « grandeur nature », c’est ici le point de départ idéal pour pratiquer de nombreuses activités sportives : randonnées et balades, kayak en eaux vives et baignades en eaux douces… Ne manquez pas à un détour vers la Restonica où de splendides paysages vous attendent entre piscines naturelles, lacs et forêts de pins !  C’est depuis « le terminus » de la vallée de la Restonica notamment que vous pourrez partir en randonnée à la découverte des deux majestueux lacs glaciaires de Melo et de Capitello. 

Corte, ville étudiante.


C’est en 1765 que l’université de Corse a vu le jour en plein centre de Corte. C’est le général Pascal Paoli qui est à l’origine sa création, il souhaitait offrir aux corses une formation qualitative et ainsi diffuser la « philosophie des Lumières ». Ce sont, entre autres, Jean-Jacques Rousseau ou encore Voltaire qui ont fréquenté l’université. Trois ans plus tard, en 1768, l’université ferma ses portes face aux troupes du roi de France. Face à une large mobilisation du peuple, l’université rouvre ses portes en 1981. La motivation de la communauté universitaire a permis à l’université de maintenir le cap  face aux différents obstacles. L’université compte aujourd’hui pas moins de 4 000 étudiants pour une ville qui totalise environ 6 800 habitants. 



Posts les plus consultés de ce blog

Recette des beignets au Brocciu

Sources d'eau chaude naturelles corses

COMBIEN COÛTE UN SÉJOUR EN CORSE ?