Saucisson d’âne corse... ou non ?

Autrefois, aux yeux des corses l’âne était ce que la vache est aux indiens : un animal sacré.
En effet, l’âne était d’une précieuse aide aux bergers corses. L’animal pouvait supporter des lourdes charges pour alléger les hommes durant de longues traversées et porter l’eau jusqu’au village.
Il a joué un rôle important en Corse, dans le transport comme dans la culture de la terre. Vous l’aurez compris, cette noble bête a donc tout le respect des insulaires.

saucisson corse
©Fonds Ollandini

Alors comment le saucisson d’âne est-il arrivé en Corse ?



Dans la charcuterie sarde on trouve de la chair d’âne et du saucisson d’âne qui est un produit fortement apprécié des touristes.
Certains ont alors décidé de saisir l’opportunité d’un potentiel marché. Italie, Ardèche, Sud de la France ou encore Amérique du Sud: il n’a pas été très difficile de faire venir du saucisson d’âne en Corse. Les industriels ont su en faire un véritable produit touristique.

Voilà comment un produit qui n’est pas dans la culture Corse est arrivé sur certains marchés, épiceries et parfois supermarchés de l’île.

Posts les plus consultés de ce blog

Recette des beignets au Brocciu

Sources d'eau chaude naturelles corses

COMBIEN COÛTE UN SÉJOUR EN CORSE ?