TOP 5 DES PLUS BELLES CITADELLES ET FORTIFICATIONS DE CORSE

L'Histoire de la Corse est bien mouvementée ; en étant au cœur de la Méditerranée, nul doute que nombre de navires ont accosté sur les plages insulaires... Et c'est pour cette raison que de nombreuses citadelles furent construites, tout simplement pour protéger les habitants.

Aujourd'hui, n'ayez crainte, plus aucun pirate ne débarque sur nos côtes, mais les citadelles sont restées fièrement érigées ! Tour d'horizon de ces œuvres d'architecture avec ce top 5 !

1.    La citadelle de Corte



C’est en 1419 que le vice-roi de Corse décide de faire construire une fortification, qui dominera la ville. La citadelle de Corte voit alors le jour, mais ne se compose en réalité que d’un grand château, utilisé pour résister à la république de Gênes.
Bien plus tard, en 1769, Pascal Paoli perd la bataille de Ponte Novu face aux troupes françaises,  et le Comte De Jourda propose alors de renforcer la citadelle, selon les techniques de Vauban. La citadelle s’agrandit alors, et devient un véritable fort, qui est celui que l’on peut observer aujourd’hui.
Ce site n’est ouvert au public que depuis 1984 et abrite désormais le Musée de la Corse. Une visite incontournable !
citadelle corté
©Fonds Ollandini


2.    Les remparts de Sartène



Depuis l’entrée de la ville et le pont A Scaledda, on peut déjà admirer les fortifications ainsi que l’échaugette. L’échaugette est une tour génoise, qui a été construite sur les ruines d’une tour médiévale. Les fortifications de Sartène sont très épaisses, perforées seulement de meurtrières (petites fenêtres pour attaquer l’ennemi tout en étant à l’abri). C’est en 1550 que commença la construction des remparts par Gênes.
On peut aujourd’hui visiter cette partie de la ville, muni d’un audio-guide pour en découvrir tous les secrets !
Fortifications de Sartène
Le village de Sartène © Maurice Frappier

3.    La citadelle génoise de Calvi



La citadelle de Calvi a été érigée lors de l’occupation génoise. Le château fort n’est alors pas suffisant pour protéger la ville, et la citadelle est construite en 1483. Les fortifications seront renforcées par la suite, au XVIème et XVIIème siècles.
A l’intérieur de la citadelle, classée Monument Historique, on peut visiter la cathédrale, l’Oratoire, la Poudrière, ainsi que la Maison de Christophe Colomb. Sur le fronton à l’entrée de la citadelle, on peut lire : « Civitas Calvi Semper Fidelis » qui signifie "Calvi toujours fidèle" (à Gênes).

citadelle calvi
©Fonds Ollandini

4.    La citadelle de Bastia


La citadelle de Bastia lui a donné son nom ! En effet, on appelait la citadelle « la bastia » (qui se rapproche du terme bastion en français), et c’est ainsi que la ville fût nommée Bastia.
En 1380, le gouverneur génois qui gérait alors la ville décide de construire une forteresse, qui sera le Palais des Gouverneurs. La citadelle que l’on peut admirer aujourd’hui a subi diverses modifications depuis, notamment une reconstruction partielle au XVème siècle. Elle a eu diverses fonctions, jusqu’à devenir  un lieu de visite incontournable. Le Musée de Bastia se trouve également à l’intérieur de la citadelle.

citadelle bastia
©Fonds Ollandini

5.    La citadelle de Bonifacio


Encore une fois, ce sont les Génois qui construisirent la citadelle de Bonifacio. L’Histoire de Bonifacio est à l'image des querelles entre Pise et Gênes, qui se disputaient la possession de la citadelle. Il est vrai que Bonifacio est un lieu stratégique proche de la Sardaigne et de l’Italie. Si Pise a réussi à s’approprier la ville jusqu’à la fin du XIIème siècle, c’est ensuite Gênes qui géra la ville.
Bonifacio citadelle
©Fonds Ollandini