Contes et légendes de Corse

Il existe en Corse, de nombreux contes, et d’innombrables légendes. Toutes ses histoires se racontent autour d’un feu, effraient parfois les plus petits, et font rire les plus grands. On se demande souvent comment les anciens peuvent avoir tant d’imagination… Peut être ont-ils véritablement croisé l’ombre de ces monstres légendaires ?

La légende de la Biscia di l’Ostriconi


Aujourd’hui, vous allez découvrir la légende de la Biscia di l’Ostriconi (prononcez « biiiichia »).
Tout d’abord, savez vous où se trouve l’Ostriconi ? On entend souvent parler de la plage de l’Ostriconi, et c’est en fait le fleuve qui a donné le nom à la plage. Ce dernier se trouve à la frontière de la Balagne.

Carte de corse avec indication de l'Ostriconi


On raconte que tous les dimanches, lorsque résonnaient le son des cloches dans la vallée, la Biscia sortait du fleuve pour dévorer un fidèle. C’était le prix à payer, comme un sacrifice, pour que le monstre laisse le village tranquille. Tous les habitants du village étaient très effrayés par ce monstre. Chaque fidèle priait avec ferveur, pour que la Biscia ne vienne pas l’engloutir…
Un jour, un Seigneur en eût assez, et décida d’affronter la Biscia. Il fit sonner les cloches avec violence, et attendit que la Biscia daigne se montrer. Tous les villageois se cachaient dans leurs maisons, et ils avaient peu d’espoir que ce Seigneur téméraire ne se débarrasse du monstre…

Lorsque la Biscia sortit de l’Ostriconi, elle se dirigea vers l’église en espérant voir sortir la foule de fidèles, pour choisir sa proie. A la place, elle ne vit que la porte de l’église légèrement entrouverte. En s’approchant, elle flaira une odeur humaine… Le Seigneur frissonnait à l’idée d’affronter un tel monstre. Mais il savait que sa cause était juste, et qu’il fallait défendre son honneur. Il sortit de l’église ; il était en vérité à cheval !

Le combat commença alors : la Biscia, peu habituée à se déplacer sur la terre ferme se fatigua très vite. Le Seigneur, même épuisé, ne pouvait que se réjouir de l’état du monstre infâme. La bête, pressée d’en finir, se redressa pour prendre de l’élan et l’engloutir. Le Seigneur, qui était aussi très rusé, en profita pour lui trancher la gorge. Il en était fini de la Biscia de l’Ostriconi.

Les villageois sortirent et l’acclamèrent. Il les avait sauvés.
Mais subitement, le Seigneur s’effondra. Le sang de la Biscia avait coulé sur l’une de ses plaies, et le puissant venin le tua en quelques minutes à peine…

Alors la prochaine fois que vous irez à la plage de l’Ostriconi, faites bien attention à ne pas croiser une créature fantastique, peut être la descendance de la Biscia… ;-)

Posts les plus consultés de ce blog

Recette des beignets au Brocciu

Sources d'eau chaude naturelles corses

COMBIEN COÛTE UN SÉJOUR EN CORSE ?