SUPERSTITIONS ET CROYANCES CORSES

Chaque région du monde a ses propres coutumes, ses propres superstitions. Mais en connaissez-vous à propos de la Corse ?

Quelques superstitions, parmi les plus répandues


-    Lorsque l’on reçoit un couteau (en cadeau) il faut donner en échange une pièce, sans quoi, recevoir le couteau serait signe de rupture en amitié ou en amour !
-    Faire les cornes permet de se protéger contre la malchance ou le mauvais œil. On retrouve ce symbole fort dans des créations de bijoux, par exemple. Si un animal traverse la route, il faut éloigner le mal en « faisant les cornes ».
-    Le vendredi, est un jour particulier. Il ne faut rien porter de neuf un vendredi !
-    Si l’on renverse du sel sur la table, il faut en prendre dans sa main droite et le jeter par-dessus son épaule gauche, pour éloigner la malchance.

L’Ochju, entre rite païen et religion


L’Ochju, « l’œil », est à l’origine une croyance païenne : le mauvais œil peut s’attraper et il faut alors faire appel à une signadora pour enlever le mal.

Signadora en Corse
© Corse Passion

Comment savoir si vous avez le mauvais œil ou pas ?


Si vous souffrez de maux de tête, que vous êtes soudainement très maladroit, ou que beaucoup de problèmes vous arrivent en même temps, vous avez peut être le mauvais œil. Pour s’en débarrasser, la signadora doit vous « signer » à l’aide d’une assiette creuse, d’eau et de quelques gouttes d’huile… Seules les signadora connaissent précisément les étapes du rituel pour détruire le mauvais œil. Le don de signadora se transmet la nuit de Noël, à minuit.

Alors, si lors de vos prochaines vacances, quelqu’un jette du sel derrière son épaule gauche, ou bien fait les cornes en direction de la route… Ne vous inquiétez pas, maintenant vous connaissez quelques superstitions insulaires!