La pêche aux trésors...où comment le trésor de Lava refait parler de lui.

Il existe dans chaque région des histoires extraordinaires que l'on se raconte en famille ou amis et que la Vox Populi aide à passer le fil du temps.
Ainsi en Corse, certains parlent encore de trésors cachés ou retrouvés, de mines d'or plus ou moins connues ou réelles ( l'or n'a jamais existé en Corse NDLR), tous ces récits étant passés dans la postérité, histoire ou arrangement, peu importe, certains y croyant dur comme fer.

trésor de LavaLe trésor - Photo Jean Harixalde - Corse Matin

Et puis il y a des histoires que certains auraient voulues discrètes et sans bruit.
Ces histoires qui une fois racontées, donnent envie de partir et découvrir.
Des récits où l'on se dit que la chance est parfois heureuse mais que certaines découvertes heureuses rendent le futur plus difficile.

Ainsi l'incroyable histoire du trésor de Lava qui vient de connaitre un rebondissement inattendu pour les quidam que nous sommes.

Petit flashback sur cette histoire dont tous les journaux vous reparlent en ce moment.
En 1985, des pêcheurs d'oursins Ajacciens œuvrent dans le golfe de Lava légèrement au nord d'Ajaccio.
Trésor de LavaEn fouillant les rochers pour la récolte des "Zini", l'un d'eux remarque dans les concrétions marines un reflet doré inhabituel.
C'est le début de la découverte d'un des plus extraordinaire trésor de Méditerranée !
En effet, de façon d'abord très artisanale puis plus organisée, le pêcheur et ses amis vont sortir de cette zone, à quelques brasses du bord et moins de 5 mètres de fond, une quantité incroyable de pièces en Or romaine.
Conscient d'avoir "découvert" un trésor, les hommes vont décider d'en profiter pour améliorer leur quotidien.
Ils racontent cela dans un livre passionnant " Le trésor de Lava" (édition Albin Michel), montrant comment l'or les a rendu fous.
En effet l'échange de pièces ou la revente une par une ramenant un joli pécule ( brulé en casinos, voitures de sport ou femmes de peu de vertus...) les pêcheurs repartaient à la recherche de nouvelles pièces une fois les fonds vidés.
Jusqu'à ce qu'il décident de vendre en gros a des numismates américains ( la scène du restaurant de l'aérodrome est digne d'un film policier)
C'est le début de la fin, car les pièces sont exceptionnellement rare, inconnues même à l'époque.
Ces pièces en or n'étaient pas sensées exister pour ces empereurs romains.
Le petit monde numismatique s'étend alarmé, la police a vite fait de retrouver les pêcheurs ajacciens, les quelques pièces restantes et à mis fin aux fouilles.
En effet, les pêcheurs avaient juste omis de "déclarer" le trésor !
Cela leur a valu en 1995 un procès , des peines de prison avec sursis et des amendes bien loin du montant imaginé pour ce fabuleux trésor.
La marine française à interdit depuis la plongée dans la zone depuis ( arrête préfectoral 060/1986 du 05 novembre 1986) toujours à ce jour.


Trésor de LavaPhoto L'express
Mais voici que depuis deux jours toute la presse française reparle du fameux Trésor de Lava !
Une des pièces maitresse du trésor, dont tout le monde avait oublié l'existence, peu clamée sur les toits d'ailleurs, ce plateau en or unique au monde est ressorti entre des mains ....corses ...celles des découvreurs.
Nul doute que 25 ans plus tard, beaucoup d'autres pièces et joyaux doivent circuler entre la Corse et le reste des collectionneurs.
Sans doute entendrez vous encore parler dans les jours prochains du trésor trouvé en ce baignant en Corse !
Alors, à l'approche de Noël, nous vous conseillons l'achat comme cadeau du livre de Biancamaria " Le Trésor de Lava" et peut-être pour l'été l'achat du masque et tuba ?
Et si vous voulez résider dans la zone de Lava, sachez que cela est possible par exemple dans l'hôtel Marina di Lava...mais nous dégageons toutes responsabilités si vous ne trouvez que du sable !
Comme une petite revue de presse, voici les récents articles parlant du trésor ont été publiés sur ;
France Soir 

L'express.fr 
Corse matin  
Le figaro.fr

Wikipedia y consacre aussi une page : Le trésor de Lava