La chanson Corse perd Charles Rocchi

On représente beaucoup en ce moment la musique Corse uniquement sous les formes les plus médiatiques à savoir d'une part des groupes comme I Muvrini et d'autre part une version plus traditionnelle tournée vers la polyphonie et représentée par des groupes comme A Filetta ou Canta.

C'est aussi oublier ceux qui ont fait les beaux jours de la musique Corse pendant les années 60 et 70, mise au goût du jour par un certain Tino Rossi, mais véhiculée sur l'île de beauté par des stars locales telle que Antoine Ciosi, Bonelli etc..

L'un d'eux vient de disparaitre : Charles Rocchi est mort samedi 06 Février à Corte à l'age de 88 ans.

Charles Rocchi participa à la reconnaissance de la Chanson Corse dans les années 60 avec des évènements comme ce fameux Olympia du début des années 60 dédié à la chanson corse, lui ouvrant les portes d'une carrière dont les futures générations se sont imprégnées.

Charles Rocchi est certainement l'artiste insulaire le plus connu, le plus chanté.
Il fut, incontestablement, à l'origine de ce Riasquistu de la chanson corse que prolongèrent ensuite Antoine Ciosi, les frères Vincenti sans oublier, dès 1976, Canta u Populu Corsu, I Chjami Aghjalesi, et tant d'autres...
Retrouvez ci dessous 2 extraits de la discographie pléthorique de Charles Rocchi.

Resteront donc des morceaux célèbres comme A Fallata di Ficaghjola , Le quartier maître U Campanile di San Ghjuvà, U mio mulinu...





Il est a noter que la jeune génération s'est elle aussi emparée des morceaux comme par exemple " Le quartier Maitre" repris par Notte di Corsica en hommage au chanteur disparu.
charles Rocchi et Notte di CorsicaCliquer sur l'image pour écouter cette version

Ecouter ou télécharger des morceaux de Charles Rocchi

Posts les plus consultés de ce blog

Recette des beignets au Brocciu

Sources d'eau chaude naturelles corses

COMBIEN COÛTE UN SÉJOUR EN CORSE ?